Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
Document Actions

Une veillée de chants et de prières réunit 200 jeunes à Illfurth (13/11/2010)

Article de Danièle MARTIN paru le samedi 20 novembre 2010 dans « L’Alsace »

Une veillée de chants et de prières réunit 200 jeunes à Illfurth

Près de 200 jeunes âgés de 12 à 25 ans se sont rassemblés à l’église d’Illfurth pour une veillée de prière organisée par la commission jeunes de la zone pastorale du Sundgau.

Surprenant, peut-être, dans ce XXIème siècle où la religion ne s’exprime plus par la traditionnelle messe du dimanche, dans cette société qui cultive l’individualisme et la réussite à tout prix. Surprenant de voir ces jeunes souriants, heureux de se rencontrer et de passer un bon moment ensemble.

Alors, on entre à leur suite dans l’église d’Illfurth, dans une pénombre où les cierges et les petites bougies posées au sol vous indiquent le chemin. Ils sont là, tous, déjà partageant cet instant où rien n’a encore commencé et où tout peut encore arriver.
La chorale s’est installée sur la scène, avec quelques musiciens en appui : guitare, percussions et bien sûr leurs voix, leurs mains qui scandent des chants rythmés qui n’ont rien à voir, mais alors plus rien, avec les chants religieux classiques. Des paroles et une musique proches de leur monde, des textes qui leur parlent et qu’ils comprennent, sur la scène et dans la nef, de cette belle église moderne d’Illfurth qui se prête magnifiquement à cet événement.

Ils sont là pour témoigner de leurs expériences, de leur vie de tous les jours et de leur foi de chrétiens. Ils se succèdent pour évoquer les JMJ, le pélé Lourdes, l’aumônerie du lycée, le secours catholique, les adorateurs du mont sainte Odile… Ils s’appellent Stéphanie, Rémi, Victor ou Odile. Ils sont encore collégiens, lycéens, parfois étudiants et ils sont chrétiens.

Le prêtre, Franck GUICHARD, est là parmi eux. Les jeunes sont venus de toute cette zone pastorale qui va de Dannemarie à Lucelle en passant par Illfurth. Ils sont venus à l’invitation des animateurs, Christine MUNCH, et de tous ceux qui les accompagnent au quotidien dans leur démarche spirituelle, pour participer à cette veillée jeunes organisée par la commission jeunes de la zone pastorale du Sundgau.

Après la musique, c’est le temps du silence, du silence de la réflexion, du silence du recueillement, d’une intimité toute personnelle qui permet de réfléchir à la parole de l’autre, écrite et distribuée dans les rangs.

Ils sont venus, nullement gênés par les bruits de l’Église, par les prises de position parfois abruptes et souvent mal interprétées de la hiérarchie ecclésiastique. Ils sont venus parce qu’ils pensent qu’avec eux, à travers eux, la religion catholique a un présent, avant d’avoir un passé, et que, s’ils se mobilisent, elle aura sûrement et nécessairement un avenir.


Danièle MARTIN