Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Document Actions

Se faire hôtes de l'hôte véritable (29/04/2017)

29 avril 2017

Billet de spiritualité de Bernard PODVIN paru le samedi 29 avril 2017 dans les pages "religion & spiritualité" du quotidien chrétien national "La Croix"

Se faire hôtes de l’Hôte véritable

Dans notre vie banale, en apparence, quelle joie ne ressentons-nous pas d’avoir partagé un moment d’authentique amitié ? « C’était bien de se voir. Faudra remettre ça ! ». Que dire alors de l’ineffable brûlure des cœurs dont sont saisis les pèlerins d’Emmaüs à a rencontre de cet inconnu ?

Lue en de multiples circonstances de notre existence, cette page de saint Luc devrait pourtant être usée. Elle est étonnamment neuve ce matin encore. Le récit qu’elle révèle ne cesse d’être bouleversant. Comment comprendre que le seul étranger à Jérusalem à ne pas être au courant des derniers événements devienne, chemin faisant, le divin confident des deux marcheurs désabusés ? Comment expliquer que, partant de Moïse et des prophètes, toute l’Écriture concerne lumineusement ce compagnon de route ? Comment nommer la plénitude de la présence du Christ dans la fraction du pain, au point qu’il disparaisse du regard de ses convives ? Qui donc est Jésus, si intime et si universel ?

Nul ne mettra la main sur Lui. Il n’est récupérable par personne, pas même par ces deux disciples qui espéraient trouver en lui le libérateur d’Israël. Ils l’ont retenu. Le soir tombe. Sans doute ne mesurent-ils pas la portée de leur invitation. Leur « reste avec nous », empreint de chaleur, est transfiguré par la révélation eucharistique. Ce qui advient aux pèlerins d’Emmaüs est essentiel pour notre vie spirituelle :
• Ne restera avec nous que Celui que nous partagerons à nos frères.
• Ne sera Chemin de Vie que Celui qui souffrit l’incommensurable douleur de la Croix.
• Ne sera dévoilé, par notre balbutiant témoignage, que Celui que nous apprendrons humblement à adorer en esprit et en vérité.
• Ne sera divin à ce degré que Celui qui fut humain à ce point.
• Ne sera adorable que Lui, et Lui seul !

La bourgade où se tient l’auberge du dévoilement christique n’est qu’à deux de marche de Jérusalem. Mais la topographie de Dieu n’est pas la nôtre. Il est à la fois dans le saisissement soudain et dans la tendre patience. Il est dans le vent fort et la brise légère. Si beaucoup de temps est requis dans le cœur de l’homme pour reconnaître Jésus, c’est parce que seul l’amour discerne l’amour. La Pâque du Ressuscité est invitation à consentir davantage au don plénier de nous-mêmes. Sa Pâque appelle la nôtre. Le secret du récit de ce dimanche réside en sa capacité de récapituler ce que nous avons de plus vital à partager au monde : le Ressuscité est au milieu de nous ! Mais les catégories théologiques de sa Présence nous dépassent infiniment. Nos communautés sont-elles auberges d’Emmaüs ? Lieux où le repli sur soi est inconcevable dès lors que se rompt la vie du Ressuscité livré pour tous les hommes. Communautés humbles et tâtonnantes, mais oasis de miséricorde, comme plaida le pape François durant un Jubilé dont nous n’aurons jamais tari la source.

Le mystère ici est de se faire hôtes de l’Hôte véritable. Se faire hôtes de Lui dans le frère le plus fragile. Christ en chaque homme. Chaque homme en Christ ! Nous voudrions le retenir ? Nous n’avons pas compris à quel point il était en nous plus que nous-mêmes. Les saints nous enseignent comment tenir l’auberge où le Ressuscité s’invite : « Que veux-je au ciel, écrit François de SALES encore tout jeune étudiant. Que me reste-t-i sur la terre à désirer, puisque j’ai mon Dieu qui est mon tout ? Je lui dirai simplement ce que mon amour me suggérera. Je m’engage à vivre selon la volonté du Maître qui me nourrit de Lui-même ». Laissons mourir en nous les fausses espérances qui absorbaient l’esprit des marcheurs d’Emmaüs. Que nos cœurs brûlent de Celui qui nous a rejoints dans la discrétion de l’amour, et la joyeuse certitude pascale…


Bernard PODVIN

podvin bernard 20161223.jpg

 

<< Go back to list