Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
Document Actions

Passage de relais (12/10/2010)

12 octobre 2010

Article paru le mardi 12 octobre 2010 dans les pages "locales Altkirch" du quotidien régional "Les Dernières Nouvelles d'Alsace"

Passage de relais (12/10/2010)

Monique GISSINGER (à droite) et Béatrice HASCHER devant les prêtres du Sundgau (photo DNA)

Passage de relais

Une imposante célébration religieuse s'est tenue dans la grande salle de la Halle-au-blé d'Altkirch. Elle rassemblait les prêtres et les fidèles des quatorze communautés de paroisses de la zone pastorale du Sundgau pour saluer le départ en retraite de l'animatrice Monique GISSINGER remplacée par Béatrice HASCHER qui a été accueillie et présentée par le vicaire épiscopal Hubert SCHMITT.


Plusieurs moments forts ont rehaussé l'office notamment quand un représentant de chaque communauté est venu agrafer un carton de couleur figurant les limites géographiques de sa communauté pour au final voir apparaître une carte de toute la zone pastorale du Sundgau ! Depuis le mot d'accueil d'Hubert SCHMITT, aux remerciements qui ont afflué de toutes parts, ce ne furent qu'éloges pour celle qui a sillonné le Sundgau par tous les temps de Lucelle à Saint Cosme depuis 2001, année où elle s'était vue confier cette mission. Des souvenirs, elle en a à la pelle mais celui qui est resté dans sa mémoire ce fut la reconnaissance de la première communauté de paroisses de la zone, celle d'Illfurth où un nommé Hubert SCHMITT en était le doyen. « Mais ça date de la préhistoire ! », s'est exclamé ce dernier à ce sujet. La jeune retraitée compte maintenant voyager, être plus avec son époux et surtout voir plus souvent ses petits enfants, elle en a deux du côté de Lyon et les deux autres vers Toulon !

C'est également le vicaire épiscopal qui a présenté celle qui est venue de la zone des Trois Frontières pour se voir confier une nouvelle mission dans la zone du Sundgau. « D'Sundgauer sinn bravà Litt » : le mot d'Hubert SCHMITT a quelque peu déridé le visage de la nouvelle animatrice de zone, un peu émue et crispée par l'importance de sa mission. Cette mère de trois grands enfants a passé son enfance à Bernwiller, a vécu à Flaxlanden avant de rejoindre la région frontalière, elle y fut responsable de la pastorale des jeunes des Trois Frontières et responsable haut-rhinoise de l'enseignement de la religion dans les collèges et lycées avant d'être envoyée pour cette nouvelle « aventure » par Mgr GRALLET.

Elle s'est dite impressionnée par le travail accompli par Monique GISSINGER mais s'est dite prête à avancer dans une zone où « il faut faire fructifier et enrichir l'héritage », bel hommage à son prédécesseur !


E. C.

<< Go back to list