Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
Document Actions

Mgr Vincent JORDY nommé évêque de Saint Claude (22/07/2011)

22 juillet 2011

Messages publiés le 22 juillet 2011 par le Saint Siège, Mgr JORDY, Mgr GRALLET et l'archidiocèse de Strasbourg à l'occasion de la nomination de Mgr Vincent JORDY comme évêque titulaire de Saint Claude (Jura)

Vatican Information Service – Bureau de presse du Saint Siège
Vendredi 22 juillet 2011


Le Saint Père a nommé Mgr Vincent JORDY, évêque de Saint Claude, en France. Il était jusqu’ici évêque auxiliaire de Strasbourg.

 

Diocèse de Saint Claude :
Superficie : 4 499 km2
Population : 258 000 habitants
Catholiques : 183 000 diocésains
Prêtres : 122
Diacres : 15
Religieux : 157

 


Message aux diocésains d’Alsace

 

Frères et sœurs, chers amis du diocèse de Strasbourg

Mgr Jean LEGREZ étant devenu archevêque d’Albi, le Saint Père vient de me nommer évêque de Saint Claude, après plus de deux années de service comme évêque auxiliaire de Strasbourg. C’est ainsi que je quitte, non sans émotions, le diocèse où j’ai vécu et grandi et dont je suis membre du presbyterium depuis près de 20 ans. Je rends grâce pour toutes les années de ministère heureux et fécond qui font monter à ma mémoire tant de visages d’hommes et de femmes rencontrés avec qui j’ai eu l’occasion de collaborer.

Je voudrais rendre grâce pour mes frères prêtres. Je veux dire, à tous les prêtres d’Alsace, mon estime et mon amitié. Je sais leur fidélité à la mission et leur sens de la responsabilité. Je veux les remercier pour tout ce qu’ils m’ont donné durant ces années, particulièrement dans le cadre des riches et fécondes collaborations lors de mes différentes missions à la paroisse d’Altkirch, au collège de Zillisheim, au grand séminaire de Strasbourg ainsi que dans le cadre de ma responsabilité épiscopale.

Je voudrais rendre grâce pour les diacres permanents, les religieux et religieuses, les laïcs en responsabilités et les diocésains rencontrés dont le témoignage de foi m’a touché et avec qui se sont tissées de riches relations dans la mission.

Je voudrais rendre grâce pour les collaborations confiantes, justes et constructives vécues dans le cadre des relations œcuméniques, interreligieuses ainsi qu’avec les élus.

Je veux rendre grâce enfin pour la collaboration épiscopale heureuse et fraternelle avec mes frères Jean-Pierre GRALLET et Christian KRATZ. Je pense aussi en cet instant, aux archevêques et évêques émérites de Strasbourg ; Mgr Charles Amarin BRAND qui m’a ordonné prêtre, Mgr Joseph DORÉ avec qui j’ai collaboré ainsi que Mgr Léon HÉGÉLÉ, évêque auxiliaire émérite.

Partant pour le Jura, je garde bien entendu, dans mon cœur, l’Alsace et l’Église catholique qui y œuvre. Je me confie à sa prière et je l’assure de la mienne.


Vincent JORDY+
Évêque nommé de Saint Claude


Mgr Vincent JORDY nommé évêque de Saint Claude (Jura)

Le Pape Benoît XVI vient de nommer évêque de Saint Claude –siège vacant à la suite du transfert de Mgr Jean LEGREZ à l'archevêché d'Albi– Mgr Vincent JORDY, jusqu'à présent évêque auxiliaire de Strasbourg.

Si la nomination de Mgr JORDY est publique à compter de ce 22 juillet 2011, son installation au siège épiscopal de Saint Claude ne pourra avoir lieu que dans deux ou trois mois, selon un calendrier fixé par le diocèse de Saint Claude.

Avec les diocésains du Jura, nous sommes dans la prière d'action de grâce pour leur Église qui accueille son nouveau pasteur. Nous sommes aussi aux côtés de Mgr JORDY pour l'assurer de notre soutien au moment où il reçoit une nouvelle mission pastorale, et au nom du diocèse de Strasbourg, je lui dis toute notre gratitude pour son généreux ministère en Alsace, comme aumônier, formateur, prédicateur spirituel, Supérieur du Grand Séminaire et, depuis 2008, évêque auxiliaire de Strasbourg. Je perds un confrère compétent et précieux et je le remercie pour sa fidèle collaboration.

En raison des nombreuses tâches qui nous attendent dans les prochaines années (clôture du réaménagement pastoral, visite pastorale de tout le diocèse et de ses 14 zones, nouveaux défis de l'évangélisation aujourd'hui…), je devrai demander l'aide d'un nouvel évêque auxiliaire. Avant la nomination de celui-ci par le Pape Benoît XVI, je devrai aussi, avec l'aide de Mgr KRATZ, veiller à l'essentiel de notre vie ecclésiale, toujours foisonnante. Cette vigilance pastorale sera aussi fraternelle à l'égard de Mgr KRATZ dont la santé est fragilisée par une insuffisance rénale, nécessitant une opération dans les mois à venir.

Privés de Mgr JORDY, nous vivrons donc une rentrée pastorale plus délicate. Cela nous obligera à hiérarchiser les tâches et les urgences, et à mieux définir et partager les missions à remplir. Cela nous invitera aussi à l'entraide mutuelle, à l'humilité spirituelle et à une confiance renouvelée en Celui qui est le seul maître de la moisson et dont nous ne sommes que les serviteurs. Veillons à rester attentifs, disponibles aux appels de l'Église et aux besoins du monde, en Alsace, en Franche-Comté et ailleurs.

 

 


+ Jean-Pierre GRALLET
Archevêque de Strasbourg

 


Biographie de Mgr Vincent JORDY

Vincent JORDY est né le 20 janvier 1961 à Perpignan dans les Pyrénées Orientales. Son père, Claude JORDY, originaire des Pyrénées Orientales, a exercé comme architecte des Bâtiments de France ; sa mère, Anne BATT, est artiste peintre.
Baptisé le 26 mars 1961 en l’église saint Vincent de Collioure (diocèse de Perpignan), il a fait ses études secondaires au collège de Riedisheim (1971-1975), puis au lycée Michel de Montaigne à Mulhouse (1976-1979). Ayant réussi son Baccalauréat série B en 1979, il a entrepris des études de droit et de sciences politiques à la faculté de Strasbourg et obtenu la licence en droit en 1983.Il a poursuivi alors son cursus à l’Institut d’Études Judiciaires.
Après le service national effectué en 1985 au 1er régiment du génie à Illkirch-Graffenstaden, il a effectué un stage en établissement bancaire et travaillé dans l’éducation nationale.


Séminariste
Entré au séminaire français de Rome et à l’université grégorienne en 1987, il a obtenu le baccalauréat en théologie et la licence canonique en théologie spirituelle.
Il a été ordonné prêtre le 28 juin 1992 au titre de l’archidiocèse de Strasbourg.


Prêtre
De 1993 à 1996 il a été aumônier du collège épiscopal de Zillisheim et vicaire en paroisse à Altkirch tout en assurant des formations au Grand Séminaire de Strasbourg dans le domaine de la spiritualité.
En 1996, après quelques mois au postulat des Carmes Déchaux à Montpellier, il a été nommé directeur au Grand Séminaire de Strasbourg dont il devint le Supérieur en 2000, mission qu’il a assumée jusqu’au 1er septembre 2008.
Référent au conseil épiscopal pour le service diocésain des vocations, il est également vice-président de la commission diocésaine « relations aux courants spirituels et religieux contemporains ». Il intervient aussi dans le cycle diocésain de formation des laïcs.
Depuis l’automne 2007, Vincent JORDY est le référent d’Alsace Média, service de communication du diocèse.
En outre il prêche de nombreuses retraites et fonde son enseignement sur la tradition des grands spirituels chrétiens.


Évêque
Le père Vincent JORDY a été nommé le 19 septembre 2008 évêque titulaire du diocèse de Idassa et évêque auxiliaire du diocèse de Strasbourg.
L’ordination épiscopale lui a été conférée par Mgr Jean-Pierre GRALLET, archevêque de Strasbourg, le 11 novembre 2008 en la cathédrale de Strasbourg.
Sa devise épiscopale est : « Faites tout ce qu’il vous dira ! » (Jn 2,5).

Il est actuellement, au sein de la conférence des évêques de France, membre du conseil pour l’unité des chrétiens et les relations avec le judaïsme.


 

<< Go back to list