Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 


 
Document Actions

Approfondissement de la foi

Que ce soit lors de « Partages d’Évangile » (une fois par mois), lors de soirées à thème (soirées « Carrefour d’Alsace », conférences, etc), les participants échangent soit sur des textes bibliques, soit sur des questions d’actualité religieuse, ou enfin sur des questions liturgiques.
Ces rencontres sont toujours des moments d’écoute, de partage et de parole très profonds.
 

Jean-Marie VIANNEY, le saint curé d'Ars (10/03/2012)

Chacun est invité à assister à une veillée musicale et spirituelle consacré à l'abbé Jean-Marie VIANNEY, le saint curé d'Ars.
Rendez-vous en l'église saints Pierre et Paul de Heidwiller, le samedi 10 mars 2012 à 20h00.

Eveil à la foi avec saint Nicolas (04/12/2011 - Illfurth)

Nous étions là pour accueillir saint Nicolas !

Cet après midi 4 décembre 2011, l’équipe d’éveil à la foi avait lancé une invitation à tous les enfants de notre communauté de paroisses. A 15 heures dans la salle du sous-sol, nous allions faire notre entrée dans le temps de l’Avent et si tout se passait bien, accueillir notre grand ami, saint Nicolas.

Dans un premier temps, en attendant que tout le monde arrive, nous avons pris le temps de créer (découper et monter) un petit ange qui représentait le premier dimanche de l’Avent et pour ceux qui ont été très rapides, nous avons pu encore colorier un beau saint Nicolas.
Nous étions bien aidés par nos papas et nos mamans, nos papis, par les mamans de l’équipe d’éveil à la foi et par le père Franck.
Tout le monde ou presque étant arrivé, nous nous sommes avancés vers le coin prière. Ensemble nous avons chanté pour mieux écouter :
« Ecoute, écoute surtout ne fais pas de bruit : on marche sur la route, on marche dans la nuit.
Ecoute, écoute les pas du Seigneur vers toi : il marche sur la route, Il marche près de toi ».
Bernadette nous a bien aidés à la guitare.

Près de la croix, il y avait une couronne avec deux bougies allumées, cela nous intriguait bien un peu. Mais pas de souci ! Bernadette est venue nous expliquer que, pour compter les semaines jusqu’à la grande fête de Noël, on allumait semaine après semaine une bougie de plus. Père Franck nous a dit qu’il y avait alors de plus en plus de lumière dans nos cœurs, que Jésus venait nous apporter une grande lumière et beaucoup de joie.

Anne nous a lu la parole de Dieu. Les grandes personnes l’avait déjà entendu dimanche dernier, mais pour nous c’était important d’entendre le Seigneur nous dire : « Veillez ! » Père Franck nous a bien expliqué ce que fait le veilleur et comment nous pouvons être des veilleurs en attendant Jésus.
Et ensemble, nous avons tendu nos mains vers Dieu et nous avons répété après Père Franck, la prière que Jésus a appris aux hommes.
Et de tout coeur nous avons chanté la paix, la joie, l’amour de Jésus « Evenou shalom halerem ».

Voilà un moment très attendu : nous allons regarder et écouter la véritable histoire du grand saint Nicolas. Nos yeux, nos oreilles, nos cœurs, tout était grand ouvert pour écouter Père Franck nous raconter cette belle histoire

A la fin de l’histoire, une surprise nous attendait : saint Nicolas lui-même est venu nous rendre visite, un peu avant le jour prévu pour sa venue. Nous étions bien un peu impressionnés, mais bon il était si gentil avec nous et il n’avait pas emmené le père Fouettard. Il nous a donné à tous des mandarines. Qu’est ce que nous étions contents !

Nous lui avons chanté ce que nous avons appris à l’école. Il était fier de nous !
Quand il est parti, un grand goûter nous a rassemblés : manala, chocolat, papillotes, mandarines, rien ne manquait. Quel festin !


Merci à Claude et Bernadette pour le chocolat chaud, merci pour les super manalas.
Merci à tous : père Franck, Bernadette, Anne, Céline et Bénédicte pour ce moment plein de joie et de bonne humeur.
Merci saint Nicolas de ta visite. Nous te promettons d’être sages jusqu’à l’année prochaine. Peut-être voudras tu bien revenir nous voir.

Eh oui les amis ! Nous étions là pour rencontrer saint Nicolas, nous sommes heureux de pouvoir vous raconter ce moment extraordinaire.
Si l’an prochain, il veut bien revenir, n’oubliez pas : vous êtes tous invités !

Nous avons aussi reçu, un calendrier de l’Avent pour pouvoir nous préparer avec les santons de la crèche à la venue de Jésus, quand tous les santons seront là, et oui ce sera Noël !

Alors à vous tous, bonne route vers Noël !

Soirée " pasta e Roma " (20/11/2010)

Soirée « Roma e pasta »

Six mois après leur périple à Rome, les « ex-pèlerins » se sont retrouvés à l’invitation du père Franck.
Autour de nourritures terrestres succulents préparées par des cuisinières de 1er ordre (et, pour les pâtes, par un traiteur local), chacun s’est replongé dans l’ambiance romaine grâce au diaporama d’une vingtaine de minutes réalisé par le père Franck.
Ce dernier a également projeté un avant-goût de ce que découvriront les personnes qui partiront avec lui en Pologne au printemps 2011.

Une veillée de chants et de prières réunit 200 jeunes à Illfurth (13/11/2010)

Article de Danièle MARTIN paru le samedi 20 novembre 2010 dans « L’Alsace »

Une veillée de chants et de prières réunit 200 jeunes à Illfurth

Près de 200 jeunes âgés de 12 à 25 ans se sont rassemblés à l’église d’Illfurth pour une veillée de prière organisée par la commission jeunes de la zone pastorale du Sundgau.

Surprenant, peut-être, dans ce XXIème siècle où la religion ne s’exprime plus par la traditionnelle messe du dimanche, dans cette société qui cultive l’individualisme et la réussite à tout prix. Surprenant de voir ces jeunes souriants, heureux de se rencontrer et de passer un bon moment ensemble.

Alors, on entre à leur suite dans l’église d’Illfurth, dans une pénombre où les cierges et les petites bougies posées au sol vous indiquent le chemin. Ils sont là, tous, déjà partageant cet instant où rien n’a encore commencé et où tout peut encore arriver.
La chorale s’est installée sur la scène, avec quelques musiciens en appui : guitare, percussions et bien sûr leurs voix, leurs mains qui scandent des chants rythmés qui n’ont rien à voir, mais alors plus rien, avec les chants religieux classiques. Des paroles et une musique proches de leur monde, des textes qui leur parlent et qu’ils comprennent, sur la scène et dans la nef, de cette belle église moderne d’Illfurth qui se prête magnifiquement à cet événement.

Ils sont là pour témoigner de leurs expériences, de leur vie de tous les jours et de leur foi de chrétiens. Ils se succèdent pour évoquer les JMJ, le pélé Lourdes, l’aumônerie du lycée, le secours catholique, les adorateurs du mont sainte Odile… Ils s’appellent Stéphanie, Rémi, Victor ou Odile. Ils sont encore collégiens, lycéens, parfois étudiants et ils sont chrétiens.

Le prêtre, Franck GUICHARD, est là parmi eux. Les jeunes sont venus de toute cette zone pastorale qui va de Dannemarie à Lucelle en passant par Illfurth. Ils sont venus à l’invitation des animateurs, Christine MUNCH, et de tous ceux qui les accompagnent au quotidien dans leur démarche spirituelle, pour participer à cette veillée jeunes organisée par la commission jeunes de la zone pastorale du Sundgau.

Après la musique, c’est le temps du silence, du silence de la réflexion, du silence du recueillement, d’une intimité toute personnelle qui permet de réfléchir à la parole de l’autre, écrite et distribuée dans les rangs.

Ils sont venus, nullement gênés par les bruits de l’Église, par les prises de position parfois abruptes et souvent mal interprétées de la hiérarchie ecclésiastique. Ils sont venus parce qu’ils pensent qu’avec eux, à travers eux, la religion catholique a un présent, avant d’avoir un passé, et que, s’ils se mobilisent, elle aura sûrement et nécessairement un avenir.


Danièle MARTIN