Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
Document Actions

Intentions de prières

Déposez vos intentions de prières...

>> Déposer une prière

Les dernières prières :

Temps du Carême

CARÊME : CENDRES

Mon Dieu, mon Dieu,
Il n'y a que Toi pour voir
que c'est sous la cendre
que le feu se garde le mieux.

La cendre est la cachette où le feu sommeille
toute la nuit en attendant son réveil au petit jour.
Le feu couve sous la cendre...

Marqués de la cendre au début de ce carême,
nous étions déjà désignés
pour le réveil du Feu !

Le feu en nous, couve....
Il attend de renaître de ses cendres !
Le carême est cette longue attente.

Mon Dieu, mon Dieu, s'il te plaît,
sous la cendre, mets nos coeurs en état d'attente !
Fais jaillir en nous le Feu de Pâques !

Anonyme

Bonne année 2012 !

NOUVELLE ANNEE : VOYAGE

Comme des pèlerins au seuil de leur voyage
voici nos mains offertes pour Te donner nos vies.

La porte grande ouverte sur le chemin des jours
nous voulons avec Toi partir à l'aventure.

Où Tu nous conduiras, nous ne le savons pas,
l'épreuve bien souvent nous voile l'horizon.

Tu es maître du vent, Tu commandes aux tempêtes
et Ta présence toujours apaise notre peur.

L'étoile de Noël brillant au ciel de nuit
nous invite à Te suivre jusqu'à l'aube de Pâques.

Que ton amour pour nous nous habille de confiance,
ton pardon est plus fort que toutes nos trahisons.

En marchant à ton pas sur les sentiers des hommes
nous serons messagers des noces à venir.

Père Claude Brehm, spiritain

Joyeux Noël à toutes et à tous !

NOEL, PAIX SUR LA TERRE

S’habiller de simplicité
et d’humilité,
comme les bergers de Bethléem,
et accueillir ce qui
souvent me semble
l’inaccessible étoile :
la paix au quotidien.

Pour quelques jours, ralentir le rythme,
rejoindre la source première
de mes profondeurs,
là où Dieu rejoint mon cœur d’enfant.
Me laisser façonner
par la douceur de Jésus,
le nouveau-né de la crèche.

Que cette paix soit contagieuse,
qu’elle passe par mes paroles,
mes gestes, mes regards !
Qu’elle habite ma maison
de JOIE et de LUMIERE
à partager !

anonyme

Temps de l'Avent

AVENT

Seigneur,
Tu sais combien nous vivons à la surface de nous même,
distraits par les urgences,
endormis par les habitudes,
anesthésiés par l’avalanche des mots et des images…

Seigneur,
en ce début de l’Avent,
viens réveiller notre cœur alourdi,
secouer notre torpeur spirituelle.
Donne-nous d’écouter à nouveau les murmures de ton Esprit
qui en nous prie, veille, espère.

Seigneur,
ravive notre attente,
la vigilance active de notre foi
afin de nous engager partout où la vie est bafouée,
l’amour piétiné, l’espérance menacée, l’homme méprisé.

Seigneur,
en ce temps de l’Avent,
fais de nous des veilleurs
qui préparent et hâtent l’avènement et le triomphe ultime de ton Royaume,
celui du règne de l’Amour.

Anonyme

Prière pour la Toussaint

BEATITUDES POUR AUJOURD’HUI

Jésus, guide-moi
pour que je relise et savoure
ton étonnant message des béatitudes.
Un bonheur qui n’est pas le bonheur satisfait
et trompeur que vantent les magazines,
mais une annonce, un programme,
un espoir pour nos vies.

J’aime t’entendre proclamer le bonheur.
"Heureux" : un constat, un cadeau.
Oui, ton Evangile est Bonne Nouvelle
qui change le monde et les perspectives.

Et je nomme : la douceur et l’humilité,
la pureté du coeur, la paix et la justice
selon ton Royaume…
que j’aspire tellement à vivre.
Je te prie de m’aider et de me faire découvrir
comment vivre la Béatitude
dont je me sens encore si loin.

Jésus, merci de nous parler du bonheur,
d’un bonheur différent,
à chacun de nous,
au présent, au futur.

Hors-série de Prier "La Bible dans ma vie"

Devenir son éternité

Devenir son éternité

Le vrai problème, c’est d’être vivant aujourd’hui.
Tous les problèmes sur l’au-delà sont en porte-à-faux parce que, précisément, on se demande si on sera vivant après la mort au lieu de se demander si on sera vivant avant la mort. Il n’y a aucun sens à postuler quoi que ce soit, à imaginer quoi que ce soit au-delà de la mort, si d’abord on n’a pas vaincu la mort durant sa vie. C’est dans la mesure où on vaincra la mort durant la vie que l’on atteindra à un sommet, d’où l’on pourra entrevoir l’horizon de l’immortalité comme une réalité d’ailleurs intérieure à nous-mêmes car le véritable au-delà est un au-dedans ! Il est donc bien clair que la vraie question, c’est d’être VIVANT AVANT LA MORT. Il est bien vrai qu’on n’entre pas dans le ciel comme s’Il s’agissait d’aller quelque part. Il faut devenir le Ciel, il faut le devenir...Il faut devenir la vie éternelle, il faut la devenir dans tout son être. Alors, la mort elle-même, dans cette perspective, cesse d’être une contrainte puisque, tout à l’opposé, elle est simplement, à la charnière du monde visible et du monde invisible, l’envol d’un être qui ne dépend plus de rien parce qu’il est tout entier porté dans l’oblation de son Amour !

Abbé Maurice ZUNDEL

Abbé Maurice ZUNDEL

C'est la rentrée !

OUVRIERS POUR TA VIGNE

Seigneur, tu dis que la moisson est abondante (Mt 9,37),
Ouvre nos oreilles pour que nous entendions la parole que tu sèmes,
Donne-nous des yeux pour que nous voyions les épis qui mûrissent,
Fortifie nos bras pour que nous travaillions à ta récolte,
Réchauffe nos cœurs pour que nous aimions les grains dorés.

Seigneur, tu cherches des ouvriers pour ta vigne,
Appelle-nous et fais de nous tes serviteurs,
Conduis nos regards et nos pas vers les grappes à rassembler,
Eveille nos cœurs à la joie de la vendange,
Avec le jus des raisins, mets en nous le goût de ta vie donnée.

Seigneur, nous te prions pour que chacun devienne grain de blé,
Prêt à devenir le pain qui nourrit l’humanité,
Pour que chacun devienne sarment
Qui offre les grappes qui annoncent la vie promise.

Amen !

B.Châtaignier

Assomption

PRIERE A MARIE

Sainte Marie, Mère de Dieu,
tu as donné au monde la vraie lumière,
Jésus, ton fils - Fils de Dieu.
Tu t'es abandonnée complètement à l'appel de Dieu
et tu es devenue ainsi la source de la bonté
qui jaillit de Lui.

Montre-nous Jésus. Guide-nous vers Lui.
Enseigne-nous à le connaître et à l'aimer,
afin que nous puissions, nous aussi,
devenir capables d'un amour vrai
et d'être sources d'eau vive
au milieu d'un monde assoiffé.

Prière dite par Benoît XVI

Bonnes vacances à toutes et à tous !

POUR UN TEMPS D’ETE

Bénis le Seigneur, ô mon âme !
Que je prenne conscience de
De la largesse et de la beauté
De ta création.

Tu marches sur les ailes du vent,
Et tu te fais brise légère
Dans la douceur des soirées d’été.
Tu me donnes gratuitement
Ces moments où mon cœur
se dilate en une louange
Pour tout ce que Tu es,
Tout ce que tu fais.

De l’infiniment grand de l’océan,
À l’infiniment petit des grains de sable.
De la majesté des montagnes
À la simplicité des fleurs des champs,
Tu es de toujours à toujours !

Donne-moi, mon Dieu, Mon créateur,
De faire de ce temps de l’été,
Un temps de halte et de respiration,
Pour te retrouver,
Te bénir en toutes choses
Et en tous ceux qui seront
Mes compagnons de route
Ou de vacances !

Bénis le Seigneur, tout mon être !

Anonyme

PENTECOTE

Viens Esprit Saint !
Conduis-nous sur un chemin de bonté
Guide-nous dans ta vérité
Dirige-nous vers la sainteté.

Viens Esprit Saint !
Habite nos vies et nos communautés
Demeure au plus profond de nos coeurs
Emplis de ta joie nos décisions et nos actions.

Viens Esprit Saint !
Sois la force au secours de notre faiblesse
Affermis nos paroles qui portent l'évangile
Assure nos pas qui s'avancent vers les autres.

Viens Esprit Saint !
Etablis entre nous la communion
Avive notre soif de servir la justice et la paix
Eveille notre désir de vivre la charité.

Viens Esprit Saint !
Que ton souffle enseigne notre langage
Qu'il nous donne l'audace d'annoncer
Ouvre nos lèvres pour qu'elles publient la louange.

Viens Esprit Saint !
Ouvre-nous les portes de la liberté
Que ton feu brûle nos servitudes
Imprime dans nos choix la marque de ton amour.

Viens Esprit Saint !
Anime nos existences de ta nouveauté
Exprime en nous les mots de reconnaissance et de fidélité
Envoie-nous avec le courage de témoigner.

P. Bernard Châtaignier

Prières écrites par les enfants de l'A.C.E. Spechbach le Bas pour un échange de prières

Seigneur, quand je pense à toi, mon coeur se remplit de joie.
Même si tu es là-haut dans le ciel, je crois que tu es aussi dans mon coeur.
Tu me reçois dans ton coeur, tu me protèges, toi qui m'apportes la paix, la sagesse et l'amour.
Seigneur toi qui est Paix et Amour, toi qui m'aimes et me regardes, aide-moi dans ma vie
Grâce à toi je suis plus joyeux car je sais que tu es là.
Tu nous acceptes comme on est, avec nos défauts comme nos qualités.
Merci Seigneur, pour ce que tu fais pour nous.

par : Stecy, Jérémy, Jocelyn, Amandine, Krystian, Olivier, Cyril, Louis,Déborah, Agnès, Sarah.


Dieu, sans toi je ne serai rien, alors je me confie à toi.
Quand je vais mal, tu m'aides à sourire.
Seigneur, aide ma famille à se réconcilier et que tout le monde s'entende, fait régner la paix et l'entente.
Seigneur, tu es toujours là, tu me soutiens quand j’ai besoin de toi
Quand je suis triste, tu es là pour moi.
Seigneur, tu es là quand j'ai besoin de toi.

Par : Roch, Pauline, Lucille, Margot, Robin,Félix, Lucie, Elise Claire, Camille, Baptiste, Marion.

Clubs ACE

Semaine Sainte

AU PIED D’UN CALVAIRE

Tu es allé, Jésus,
jusqu'au bout de ta passion
pour les hommes,
jusqu'au bout de ta passion pour la vie,
jusqu'au bout de ta passion pour les tiens,
ceux que le Père T'a donnés...

Au pied de la croix,
c'est ma vie que Tu m'appelles à regarder...
c'est ma vie que Tu m'appelles à donner...

Instant de l'abandon à un autre...
Instant du don au Tout-Autre...
Moment crucifiant où l'avenir, le présent et le passé
ne s'écrivent plus qu'avec des mots de foi...

Moment de vérité où Tu m'appelles à l'Espérance,
moment de vérité où Tu me provoques à risquer
mon pas dans tes pas,
moment de vérité où Tu m'appelles à redire avec Toi :
'' Non plus ma volonté, Père, mais la Tienne ! Que ta volonté soit faite !''

Benoît Gschwind

Entrée en Carême

COMME UN ATHLETE SUR LA PISTE

Allons, debout, pourquoi cette mine de carême ?
Réjouis-toi, tu pars au désert.
Prépare ton corps, prépare ton cœur
Comme un coureur, comme un athlète.
Regarde, ceux qui se battent pour les lauriers du stade,
Ils se plient, corps et âme, aux exigences d’une loi,
D’une loi implacable.
Regarde-les, tendus vers le but,
Plus rien ne compte que le désir de gagner.
Un désir qui les tient debout, en attente,
Toute force déployée…
Regarde-les, ces gens des stades et des compétitions,
Ils arrachent notre admiration et nos applaudissements.
Eux, sur les stades comme des battants,
Nous, au salon.

Aujourd’hui, écoute, mon frère ! Dieu t’appelle !
Et si, toi aussi, tu te levais pour la compétition,
Celle du cœur, celle du corps.
L’ascèse des quarante jours.
Si toi aussi, dédaignant les réussites éphémères,
Tu éprouvais les exigences de l’athlète.
Si tu osais te priver et faire le deuil
De tes satisfactions, celles qui mangent toute ta vie.
Si, un instant, tu prenais le temps de t’arrêter,
Un jour, deux jours, trois jours,
Juste de quoi laisser à Dieu
Le temps de te rencontrer, de te parler au cœur.

Anonyme

Journée mondiale des malades

PRIERE D’UN MALADE

Seigneur, je Te supplie de me délivrer
de cette tentation harcelante
de considérer le temps de ma maladie
comme une mesure pour rien dans ma vie,
une période creuse et sans valeur.

Que je revienne à la santé
ou que j'aille peu à peu à mon éternité,
je dois avant tout rester à la barre ;
ma vie, je dois la vivre au jour le jour
et Te la donner tous les jours.
Il ne s'agit point de partir à la dérive…

Je n'ai pas à attendre un lendemain incertain
ni à me bercer de rêves ou de regrets :
je suis malade, je Te sers malade.
Vais-je attendre, pour T'aimer, des circonstances
qui, peut-être, ne se produiront jamais ?
Et s'agit-il pour moi de T'aimer à mon goût
ou de Te servir là Tu m'attends ?

Seigneur, ma vie n'est pas manquée
pour être une vie de malade.
Je veux la remplir à déborder,
avec ta grâce qui se joue du temps
et n'a que faire
des actions glorieuses pour le monde.

Pierre Lyonnet

Prière pour l'unité des chrétiens

TU ES NOTRE UNITE

Tu es notre unité
Toi que je viens prier
avec la même ardeur
que mes frères et mes sœurs.

Et si dans nos prières
les mots parfois diffèrent
Si notre foi au Père
ne trouve l’unité
dans les mots employés,
Ne nous en veuille pas
Car petits sont nos pas
et nous n’arrivons pas
à suivre ton chemin
quand nous quittons ta main.
Et nous nous égarons,
trop vite nous perdons,
vite nous divisons
en perdant nos repères
et ta seule lumière.

Pourtant chacun le sent,
chacun en est conscient,
Tu veux pour nous la Paix
Tu veux notre unité.

Dans un lieu de travail
quand l’ambiance déraille
les rapports sont malsains
Et l’on perd son entrain.

Dans toutes les familles
quand pour quelques broutilles
on se bat, se chamaille,
on dresse des murailles.

Chez nous également
on crée bien trop de clans
on s’éloigne de Toi,
la discorde nous noie.

Donne-nous ton esprit
Pour que Toi, Jésus-Christ,
Tu sois le lien d’Amour
Qui nous guide toujours.

Donne-nous ton Esprit
Pour que nos divergences
Ne soient intolérance
Mais plutôt une chance.

Donne nous ton Esprit
Pour que dans nos secousses
Tu restes Seul la Source
Qui guide notre course.

Fais comprendre à chacun
Que le seul des chemins
Pour aller vers demain
C’est ce Dieu trois en Un
Qui habite nos cœurs
Et veut notre bonheur.

Donne-nous donc la main
A tous et à chacun
Et que Tu sois le Phare
Sur lequel on s’amarre
Avant les grands départs.

Yves Garbez

Bonne année à toutes et à tous !

A L'AUBE DES RECOMMENCEMENTS

Janvier, une année se termine,
une autre hésite encore à naître.
Dehors, il neige, dehors la nuit.
En cette année qui commence, Père,
tout est à rallumer, même ta Parole ;
il n'y a qu'elle pour être jeune, vraiment jeune,
pour être jaillissement de vie fendant la pierre.
Si tout semble continuer cette année encore,
toujours de la même façon,
tu es là, Père : "Au commencement, le Verbe"
qui fait pourtant de chaque jour
un jour nouveau pour vivre.

Seigneur, décourage en nous les habitudes, et que ta grâce fasse de nous,
simplement, et avec justesse, des gens qui commencent,
de tout leur coeur, de tout leur corps,
sans penser être ailleurs autrement.
Et si le vent d'hiver éteint nos lampes,
que ton souffle alors déborde dans nos corps
et ce sera facile de rallumer ton Verbe,
de rallumer le nôtre avec,
éclats de joie dans une nuit de gel,
éclats de joie narguant les vieilles années.
"Au commencement, le Verbe" et nos paroles aussi,
qu'elles soient table servie,
pour donner à chacun un peu de quoi vivre.

Marion d'Ellisagaray

L'or de Noël, il est en toi

Noël, Noël !
Jésus naît à notre monde
Savourons la joie de ce cadeau inouï,
Dans cette vie nouvelle donnée à notre Terre
S‘accomplit la promesse de Dieu.

Jésus, enfant de gens ordinaires,
Devant eux, toutes les portes se ferment.
Sans doute ne valent-ils pas la peine
Qu’on leur fasse de la place.

Jésus, si fragile, vulnérable,
Dès le départ menacé,
Emmené hors d’Israël pour fuir la violence d’Hérode,
Que peut-on attendre d’un sauveur que l’on cache ?

Que peut-on attendre d’un monde injuste et dur,
Où des enfants, des jeunes,
Des femmes et des hommes
Sont fragilisés, exploités,
Rejetés,
Trop souvent découragés,
Résignés jusqu’au bout du silence ?
Ils ne font pas partie des « gagnants »,
Des « bien nés ».

En ce jour de Noël,
Quel chamboulement !
Les gens les plus petits,
Ont du prix,
Ils sont même hors de prix !
C’est ça que nous révèle l’Enfant de Noël !
T’es pas comme moi, et alors ?
Les derniers sont les premiers,
Les étrangers, les bienvenus,
Les jeunes des cités attendus
Les filles, les femmes ont toute leur place,
Tous les êtres humains sont aimés :
Les vieux, les malades,
Tous également dignes,
Tous sacrés,
Ils sont à l’image de Dieu.

Jésus met à notre portée
Un Royaume nouveau,
Révolutionnaire,
Un avenir donné à notre Terre,
En pièces détachées.
Pour l’assembler, tous les Hommes sont embauchés !

Chaque geste de fraternité,
Chaque combat pour la dignité,
Le respect, le vivre ensemble,
L’accès pour tous à une culture de qualité
Le maintien des systèmes de solidarité : chômage, santé, retraites,
Chaque action contre la fermeture des écoles, des entreprises,
Des services publics,
Chaque acte de résistance à la maltraitance des enfants,
Des jeunes, des travailleurs
Qu’ils soient français ou étrangers sans papiers,
Chaque lutte en faveur de la justice sociale,
Ici et partout dans le monde,
Réalise la promesse d’alliance faite par Dieu aux Hommes :
L’amour l’emportera sur la haine et la violence
La vie vaincra la mort.

En ce temps de Noël,
Laissons-nous embaucher,
Laissons Jésus nous rappeler l’exigence d’aimer,
Comme lui, jusqu’au bout.
Alors, apôtres de l’Amour,
Engagés auprès de ceux qui bousculent la fatalité
D’un monde voué à l’inégalité,
Habités d’une formidable Espérance,
Remplis de la joie de Noël,
Nous pouvons TOUT !

Message proposé par les membres de la Mission ouvrière.

Prière à MARIE - en ce jour de l'Immaculée Conception, sur la route de Noël

"MARIE,
Sans toi point de voyage du Fils de Dieu chez les hommes.
Par toi il prend chair et devient l'un de nous.
Ouvre nos vies afin de lui faire une petite place :
il saura l'élargir.
Qu'avec lui, par toi Marie, Vierge de tendresse,
nous n'ayons pas peur d'habiter le fagile de nos vies.
Qu'avec toi, nous suppliions ton Fils de venir en aide
à tous ceux qui désespèrent de la nuit."

Véronique Margron (Panorama-décembre 2010)

Temps de l'Avent

VIENS, SEIGNEUR JESUS !

Seigneur, ce temps de l’Avent,
Tu me le donnes
Comme un chemin à préparer.

Cette route est au cœur de mon cœur,
Ce lieu où je suis entièrement connue
De toi seul, Dieu, mon créateur.

Viens me rejoindre dans mes terres arides,
Et mes déserts,
Ces moments où je me sens sec,
Alors que dans ma vie, c’est la nuit.

Aide-moi à aplanir la route pour Toi,
A combler les ravins de mes peurs
De mes échecs et de mes ruptures.
Donne-moi la simplicité d’un cœur d’enfant,
Pour ramener à leur juste mesure
Toutes ce qui me semble montagne d’impossible.

Que ton bon Esprit m’aide
A rendre simple et droit
Ce que la vie a rendu tortueux et difficile
Dans mes relations avec les autres,
Dans mon cœur et dans mon corps.

Viens, Seigneur Jésus !

Anonyme

A vous tous Merci ! (A la mémoire de nos défunts)

A vous tous, merci...

A vous tous, qui avez quitté notre terre,
emportés dans le mystérieux silence de Dieu,
je voudrais adresser cette prière :
Merci pour toute votre vie qui a marqué la mienne ;
Merci pour tout ce que vous m’avez apporté de beau et de grand,
Merci pour tous vos gestes offerts et toutes vos paroles données,
Merci pour tout votre amour à jamais inscrit dans mon cœur,
Merci pour la lumière de votre visage et pour la clarté de votre regard.
Merci pour tout ce que j’ai pu lire tout au fond de vos yeux.
Merci pour les chemins parcourus ensemble,
pour les longues traversées, parfois rudes et fatigantes,
mais que nous avons eu le bonheur de vivre ensemble.
Merci pour votre travail, votre patience et votre courage.
Merci pour tous vos rires et merci pour vos larmes.
Merci pour vos hésitations, vos peurs et vos errances.
Merci pour tous les doutes et toutes vos erreurs ;
C’est cela aussi qui fait le prix d’une vie !

Votre place est irrémédiablement vide et votre absence fait mal.
Vous me manquez aujourd’hui et vous me manquerez plus encore demain...
Merci de me donner le courage d’avancer encore vers Celui qui m’attend sur l’autre rive, là où vous, maintenant, connaissez la Paix, l’Amour et la Joie.

Christine Reinbolt